Les soins de développement et BulBille

Durant votre séjour en néonatalogie, vous entendrez sans doute parler des soins de développement ou NIDCAP. Cette pratique est née aux Etats-Unis en 1982 à partir des recherches du Dr ALS autour de l’impact de l’environnement néonatal sur le développement de l’enfant né avant terme. Elle est aujourd’hui de plus en plus présente dans les unités de néonat française.

Concrètement, à la naissance, le nourrisson fait l’expérience de nouvelles stimulations (auditives, olfactives…). Mais pour un bébé né prématurément dont le corps est encore immature, celles-ci génèrent stress et inconfort. Le but est donc de diminuer ces sources de stimulations avec la mise en place d’un ensemble de techniques environnementales et comportementales qui favoriseront son bien-être et aideront  à son bon développement.
Dans un premier temps, le personnel soignant va chercher à minimiser les sources de stimulations environnementales tel que la luminosité ou le niveau sonore. Ces dispositions sont simples à initier. Par exemple, la chambre peut être mise dans la pénombre, ou une couverture posée sur la couveuse, on parlera en murmurant et on baissera le volume des alarmes sonores… Impossible de parler de l’environnement du bébé prématuré sans parler de la couveuse qui le maintient au chaud. A présent, le bébé y est placé dans une sorte de « nid » qui le contient et lui permet de garder une posture en flexion proche de celle qu’il avait in utéro et qui le rassure. Toutes ces dispositions sont évolutives car la finalité n’est pas tant de reproduire l’environnement in utéro que d’aider le bébé à appréhender, à son rythme et en fonction de sa croissance, son nouvel environnement.
Dans un second temps, le personnel soignant va chercher à développer des sensations de sécurité afin d’aider le nouveau-né à supporter les soins. Pour cela il se base sur l’observation et l’analyse du comportement de chaque enfant et en fonction de ses réactions et de sa tolérance aux soins, une solution personnalisée sera mise en place pour diminuer son stress. En voici quelques exemples : ne pratiquer les soins que lors des périodes d’éveil, limiter les manipulations, lui parler, poser les mains sur lui pour l’apaiser ou lui proposer une tétine trempée dans une solution sucrée pendant les soins, faire des bains et pesées enveloppés…Faire participer les parents est aussi une priorité de ce programme. Les soins à 4 mains sont particulièrement recommandés pour calmer le bébé et facilitent le travail des soignants. Ils permettent surtout aux parents de mieux comprendre leur enfant, et de diminuer leur appréhension envers lui et cette situation si particulière, afin de leurs redonner une place privilégiée, comme lors du peau à peau.
Grâce à toutes ces pratiques, on a pu observer une amélioration de l’état de santé général des enfants à court comme à long terme, avec une diminution des complications médicales.
Il est vrai que dans ce contexte, l’habillement du bébé n’est pas la première chose à laquelle on pense. Mais il peut devenir un sujet problématique, si au moment où l’on en a besoin, il ne convient pas à la situation. Il était donc primordial pour BulBille de proposer une ligne de vêtements conçus dans le respect des pratiques de soins de développement. Voilà pourquoi, tous nos articles s’ouvrent sur le devant pour faciliter l’habillement et limiter les manipulations. Ils ont également tous été conçus avec un minimum de pièces, donc de coutures, pour diminuer les épaisseurs qui pourraient être gênantes, comme sur les côtés ou les pieds du pyjama. L’utilisation des pressions en résine évite de déshabiller l’enfant à chaque examen. Quant à l’application d’étiquettes thermocollées à la place d’étiquettes en tissus, elle prévient l’irritation de leurs peaux fragiles. C’est dans cette optique également que nous avons choisi des tissus labellisés OekoTex Standard 100 pour la confection de nos produits. Cette certification atteste qu’aucun produit chimique n’est entré dans le processus de fabrication de ces textiles.
Le vêtement de notre ligne le plus représentatif de ce concept est sans doute le body spécial couveuse . Grâce à ses fermetures aux épaules et au ventre, il permet d’habiller les nouveaux-nés malgré l’assistance médicale, tout en limitant les manipulations. En effet, il suffit de déposer le bébé sur la partie dorsale, et de rabattre l’autre partie sur son torse avant de le fermer avec les pressions. Le tout en une seule pièce, donc sans couture irritante.
BulBille, le confort du bébé préma avant tout !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *