Faire-part de naissance et prématurité.

Le faire-part… Voici encore un rituel de la naissance qui conjugué à la prématurité déstabilise les jeunes parents de bébés prématurés.

S’il est vrai que de nos jours les faire-part ne servent pas tant à annoncer la naissance qu’à en garder le souvenir, ils restent néanmoins incontournables, comme un symbole de l’entrée de ce nouveau-né dans sa famille. Ils sont aussi traditionnellement le point de départ des réjouissances, visites, cadeaux de naissances et autres cartes de félicitations.

Il est donc bien normal que, dans cette situation où l’avenir du bébé est bien incertain, de nombreuses questions se posent : Devons-nous envoyer un faire-part ? A quel moment ? A qui ? Et qu’inscrire dessus ?… Bien entendu comme chaque naissance est particulière, il ne s’agit pas ici d’écrire un mode d’emploi du parfait faire-part pour bébé prématuré, mais plutôt de répondre à ces questions, tout en vous donnant différentes idées de faire-part originaux.

Tout d’abord, je crois qu’il est important, voire même indispensable d’envoyer un faire-part. Bien que cela ne se soit pas passé comme vous l’espériez, c’est un moment important de votre vie et de sa vie, qui mérite d’être mis en avant : votre bébé est né, vous êtes (de nouveau) papa et maman !

Cela peut permettre aussi de ramener un peu de normalité dans un quotidien chamboulé en faisant une chose que tous les autres jeunes parents font à l’arrivée d’un bébé.

Alors oui, je suis d’accord qu’il est hors de question d’envoyer ce faire-part la semaine de la naissance, comme cela est de tradition. Vous avez beaucoup d’autres choses à penser, toute une organisation à mettre en place, sans parler de votre santé et celle de votre bébé ! Et comme nous vivons à l’ère des sms et des réseaux sociaux, changeant de facto la nature première d’un faire-part, cette règle est de toute façon de moins en moins suivie. Dès lors, exempt de toutes contraintes de temps, pourquoi ne pas attendre que la santé de votre bébé se soit améliorée, voire qu’il soit rentré à la maison !

Cela permettra non seulement que la création de ce faire-part soit un bon moment et non une corvée. Mais aussi que vous soyez plus sereins à la réception des félicitations et autres vœux de bonheur qui ne manqueront pas de pointer le bout de leur nez, parfois fort maladroitement. En effet, si l’on peut restreindre l’annonce de la naissance « de vive voix » à nos très-proches, le faire-part lui se doit d’être envoyé plus largement, donc à des personnes qui ne se rendront pas compte de la délicatesse de la situation.

Quant au contenu du faire-part, cela va dépendre de votre propre sensibilité. Comme je vous le disais plus haut, celui-ci sera un souvenir pour vous et votre famille, que vous conserverez sans doute, et apprécierez de revoir plus tard avec votre enfant. Voilà pourquoi il est préférable de ne pas mettre l’accent sur sa prématurité. Il ne s’agit pas de la nier, juste de voir au-delà de l’aspect médical.

En pratique, un faire-part se compose autour de deux éléments incontournables : le prénom et la date de naissance. C’est peu vous me direz, mais vous pouvez faire toutes sortes de faire-part avec juste ces deux informations : une cocotte de notre enfance, un porte-clefs, un œuf surprise… Idéal lorsque son bébé est encore à l’hôpital et qu’il est un peu tôt pour raconter son histoire, ils permettent également d’éviter astucieusement toute mention de taille et de poids. Je vous en ai fait une petite sélection « diy » sur mon Pinterest.

Pour ceux qui souhaitent partager quelque chose de plus personnel, vous pouvez mettre en avant un trait de son caractère qui vous a frappé, ou le doudou que vous avez choisi pour veiller sur lui quand vous n’êtes pas là…

Reste la question des photos. Évitez si possible les photos en couveuse où l’assistance médicale est trop présente. Optez plutôt pour une photo de ses pieds, un zoom sur une partie de son visage, ou pourquoi pas une photo de sa main dans la vôtre qui suggérerait sobrement sa petite taille (exemple sur Pinterest). Si vous souhaitez en mettre plusieurs, privilégiez le noir et blanc pour avoir une belle unité entre elles. Quoi que vous choisissiez, gardez à l’esprit que ces photos seront pour certaines personnes la première fois qu’elles verront votre bébé.

Le Coup de Cœur de Bulbille !

En faisant mes recherches pour cet article, je suis tombée sur le site Les faire-part de Gaspard. Créé par deux mamans adoptantes, cette boutique propose des faire-part de naissance pour toutes les occasions en partant de l’idée que chaque arrivée d’un enfant dans une famille se doit être annoncée et fêtée.

Pour tout vous dire, je ne m’étais jamais posée la question des faire-part dans le cadre d’une adoption qui est donc le point de départ de leur création. Pourtant en découvrant cette boutique, leur solution m’a parue être une évidence. : elles ont imaginé un faire-part où sont mentionnées les deux dates les plus importantes de la vie de l’enfant : sa date de naissance et sa date d’adoption, début de leur nouvelle vie de famille.

Remarquant la similitude entre les deux situations, elles ont adapté leur principe des deux dates pour créer toute une collection de faire-part spécialement pour bébés prématurés, où est mentionné non seulement la date de naissance mais aussi la date du retour à la maison. Et si il y a bien un jour que tous les jeunes parents de bébés prémas attendent impatiemment, c’est bien celui où leur enfant sera enfin chez eux !

Mais le vrai plus, c’est qu’au-delà d’immortaliser ce jour, synonyme d’un nouveau départ, cette idée des deux dates permet de raconter sobrement l’histoire de votre courageux bébé en mettant en avant de manière positive le chemin parcouru.

Alors surfez vite vers cette boutique en ligne pour découvrir cette belle collection de faire-part entièrement personnalisables. Classique aux couleurs tendres ou plus graphique et vitaminé, vous trouverez forcément votre bonheur. Et cerise sur le gâteau : ils sont fabriqués en France !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *