Comment protéger mon bébé prématuré des infections hivernales ?

Avec le début de la campagne de vaccination contre la grippe sonne l’arrivée des rhumes et autres infections hivernales. Hantises de tous les jeunes parents qui vivent leur premier hiver avec leur bébé prématuré, voici quelques conseils à mettre en pratique pour éviter les gros rhumes et autres vilains virus.

Tout d’abord, rappelons que les nouveaux-nés ont un système immunitaire dit immature, ce qui explique la forte réaction de leurs organismes lorsqu’ils sont en contact avec des microbes. L’exemple le plus parlant étant ces impressionnantes poussées de fièvre entraînant apathie et déshydratation qui demeure la principale cause d’hospitalisation. Ajoutez à cela la fragilité pulmonaire due à leurs naissances prématurées, et vous comprendrez aisément le bien fondé de ces recommandations.

Prodiguées par le personnel médical, affichées partout dans les services de néonatalogie, ces recommandations sont, tel les 10 commandements, à suivre à la lettre tout au long de l’année. Mais que faire de retour à la maison, loin de l’atmosphère aseptisée et rassurante de l’hôpital  en pleine épidémie de rhume ?

1- Eviter les microbes. Donc autant que possible, pas de balades avec bébé dans les lieux publics ou dans les transports en commun où pullulent des personnes malades. Un proche enrhumé souhaite vous rendre visite, demandez-lui de reporter.  Et si vous-même êtes enrhumés, n’hésitez pas à porter un masque lorsque vous vous occupez de votre enfant.

2- Prévenir des maladies : le meilleur moyen étant la vaccination. Donc en attendant que votre bébé soit en âge d’avoir tous ces vaccins et rappels, il est préconisé  que vous et son entourage proche (frère, sœur, grands-parents…) soyez vaccinés. Vous pouvez vérifier auprès de votre médecin traitant si vous êtes bien à jour dans vos vaccins, notamment la coqueluche et le ROR, et indispensable faites-vous prescrire le vaccin contre grippe. Disponible dans les pharmacies depuis 15 jours, sachez que l’injection peut-être faite non seulement par votre médecin, mais aussi par une sage-femme, un infirmier ou même votre pharmacien . A noter qu’il faut compter 15 jours entre la vaccination et le moment où l’organisme est protégé contre la grippe. Mieux vaut donc ne pas attendre le début de l’épidémie pour se faire vacciner.

3- Au quotidien respectez quelques règles d’hygiène de base. Lavez-vous les mains (gel hydroalcoolique ou savon/eau ) avant de vous occuper de votre bébé. Lavez systématiquement tout objet tombé à terre et que votre bébé pourrait porter à sa bouche. Enfin aérer sa chambre 10/15 min tous les jours pour tuer efficacement les microbes, mais aussi tous les germes allergisants.

 

Armés de tous ces conseils, vous voici ainsi prêts à affronter les premiers frimas, et les désagréments médicaux qui vont avec…

BON HIVER !

 

* Photo :  cartes pour sièges autos et poussettes à découvrir sur le Pinterest de Bulbille                                Traduction  « STOP / vos microbes sont dangereux pour moi / SVP regardez-moi mais ne me touchez pas / maman vous en remercie. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *